Un nouveau podium pour Yann Ehrlacher sur le Hungaroring

29/04/2019

S’il a une nouvelle fois manqué de réussite lors des deux premières courses du week-end sur le Hungaroring, deuxième étape du championnat WTCR, Yann Ehrlacher a pris une belle revanche dans la Course 3 en signant son deuxième podium de la saison.

Début avril à Marrakech, Yann Ehrlacher avait fait partie des pilotes les plus en vue du plateau du WTCR au volant de sa Lynk & Co 03 TCR du Cyan Racing mais, s’il avait décroché un podium, il avait également perdu des points précieux en raison d’un accrochage lors de la troisième course.

Sur le Hungaroring, deuxième étape du calendrier, le jeune pilote français pointait encore rapidement aux avant-postes, signant le cinquième meilleur chrono des qualifications. Une bonne position sur la grille qu’il n’allait pouvoir concrétiser, malgré un bon départ qui lui permettait de se hisser à la quatrième place. Car, percuté par la Cupra TCR d’Aurélien Panis, il était contraint à l’abandon, suspension endommagée.

« Les qualifications étaient assez bonnes, nous avons bien travaillé sur la voiture. Malheureusement, la réussite n’était pas là en course, avec cet accrochage qui m’a coûté un abandon, avec encore des points perdus ».

Le lendemain, le pilote de la Lynk & Co #68 se positionnait encore une fois parmi les pilotes de pointe lors de la Q1 avec le quatrième meilleur chrono, avant de signer le meilleur temps absolu lors de la Q2, ce qui lui permettait de se hisser en Q3. Là, il signait le troisième temps, à seulement 32 millièmes de la pole.

Parti de la huitième place au départ de la Course 2 en raison de la règle de la grille inversée, Yann Ehrlacher entamait une remontée dans le peloton mais était une nouvelle fois percuté par un autre concurrent, cette fois par la Hyundai du champion en titre Gabriele Tarquini. Un choc assez rude qui endommageait sérieusement sa Lynk & Co, le contraignait à l’abandon, et forçait les membres de l’équipe Cyan Racing à travailler d’arrache-pied pour remettre la voiture en état pour la Course 3.

Après un véritable tour de force de ses mécaniciens, Yann Ehrlacher était en mesure de se présenter au départ de la troisième et dernière manche du week-end hongrois. S’il perdait une position au départ, l’abandon de la Honda d’Esteban Guerrieri lui permettait de reprendre une position, et de signer son deuxième podium de la saison, avec la troisième place à l’arrivée.

« La Course 2 était vraiment compliqué, ça tapait de tous les côtés et il était compliqué de rester sur la piste. Je n’ai pas voulu prendre trop de risques, mais Tarquini m’a vraiment percuté violemment et la voiture était trop endommagée pour continuer. Heureusement, l’équipe a fait un travail incroyable pour remettre tout en état pour la Course 3 ».

« Après deux courses sans point marqué, je voulais assurer dans la Course 3 et je n’ai pas pris trop de risques au départ, j’étais à l’extérieur avant le premier virage et je n’ai pas pu croiser, ce qui m’a fait perdre une place. Au final, j’ai repris une position après les ennuis d’Esteban, et ce podium est une belle récompense pour l’équipe, avec tous les efforts produits ce week-end. Le meeting a pu se montrer frustrant, mais il est plutôt satisfaisant si l’on considère le travail fourni et les progrès encore enregistrés ».

« Nous avons certes perdu des points sur divers incidents depuis le début de la saison, mais on doit constater aussi que, lorsque nous finissons les courses sans problème, nous terminons dans les premières places. Cela montre que nous avons le potentiel pour jouer la gagne. »

Au classement du championnat, Yann Ehrlacher occupe la 10e place avant le prochain meeting, les 11 et 12 mai sur le Slovakiaring.

PROCHAIN MEETING
SLOVAKIA

12/05/2018

0
JOURS
0
HEURES
0
MINUTES
0
SECONDES
10 / 05 Essais Libres 1 09:15
10 / 05 Essais Libres 2 11:30
10 / 05 Qualifications 1 13:45
10 / 05 Qualifications 2 16:40
12 / 05 Course 1 10:45
12 / 05 Course 2 15:45
12 / 05 Course 3 16:45