CHAMPION !

27/10/2015

A l’issue d’un week-end final au Castellet où il s’est une nouvelle fois illustré, avec notamment deux victoires et une pole position, Yann Ehrlacher a décroché le titre de champion de France de Supertourisme avec son équipe, le Yvan Muller Racing, un an après avoir été titré en Mitjet Deux Litres.

S’il s’était forgé une avance confortable en tête du championnat après Navarra, avant-dernière étape du calendrier, Yann Ehrlacher était bien décidé à aborder les manches du Castellet comme les autres. De fait, le jeune pilote du Yvan Muller Racing décrochait une nouvelle pole position à l’issue de la qualification 1, avant de signer le deuxième meilleur chrono dans la qualifications 2.

« Il y avait un peu moins de pression en arrivant au Castellet, mais l’envie était la même, comme sur les précédents meetings, et l’objectif était de décrocher la pole position. Cela s’est bien passé dans la première séance, où je signe le meilleur temps avec 6 dixièmes d’avance, mais j’ai été en revanche un peu gêné dans la seconde séance qualificative, il y avait pas mal de trafic en piste. Mais la performance était là, cela restait satisfaisant ».

En course 1, le leader du championnat conserve la première place depuis sa pole position, et s’achemine vers un onzième succès cette saison, après avoir géré une phase de neutralisation derrière la voiture de sécurité. Une nouvelle victoire qui lui permettait de se mettre d’ores et déjà hors de portée de ses adversaires au championnat, et qui lui permettait de s’assurer le titre de champion de France de Supertourisme, à 19 ans à peine, son deuxième titre d’affilée après son sacre en Mitjet Deux Litres un an plus tôt au Castellet, son deuxième sous les couleurs du Yvan Muller Racing.

« C’est vrai que j’avais une bonne avance en arrivant au Castellet, mais décrocher ce titre n’en reste pas moins une joie immense. Cela me permettait d’aborder les trois autres manches du week-end plus détendu, mais toujours avec la même volonté de signer de bons résultats, la pression en moins ».

Pour fêter dignement son nouveau titre, le jeune Haut-Rhinois s’imposait une nouvelle fois lors de la course 2, après s’être élancé de la pole position et avoir mené l’épreuve de bout en bout.

Le lendemain, Yann Ehrlacher s’élançait du deuxième rang. Après avoir effectué toute la course dans le sillage immédiat de son équipier Antoine Jung, il passait la ligne en deuxième position.

A nouveau en pole position au départ de la quatrième et dernière manche, Yann Ehrlacher entame une bagarre avec son équipier Antoine Jung. Après une première friction avec Jung au dernier virage du premier tour, qui profite à Gaël Castelli, Yann Ehrlacher est contraint de virer large pour éviter une pile de pneumatiques placée à l’extérieur du virage n°2 alors qu’il se présente cote à cote avec Alon Day. Le champion 2015 est pénalisé par les commissaires et écope d’un drive through qui le relègue au 6e rang final.

« On s’est bien bagarrés durant cette dernière manche du week-end. J’ai dû faire un écart sur l’extérieur et j’ai été pénalisé, c’est une sanction méritée. Cela ne gâche pas la fête et le plaisir d’avoir été titré ce week-end, qui plus est en concluant sur deux victoires, c’était difficile de rêver mieux. C’est un sentiment très fort de décrocher un deuxième championnat d’affilée, un an après avoir remporté la Mitjet Deux Litres au même endroit ».

« Ce titre est l’aboutissement d’un travail d’équipe, c’est la combinaison du travail de chacun des membres du Yvan Muller Racing qui a permis ce résultat. Depuis le début de la saison dernière, nous avons évolué ensemble, que ce soit en Mitjet Deux Litres ou en Supertourisme. Je suis également heureux de voir que l’équipe décroche les trois premiers rangs du championnat, avec Antoine Jung deuxième et Antonin Borga troisième. Il est maintenant temps de se tourner vers 2016, où de nouveaux challenges nous attendent ».

Catégories