Un final contrarié au Qatar pour Yann Ehrlacher

04/12/2017

Percuté lors des essais libres, Yann Ehrlacher n’a pu défendre ses chances lors des deux manches finales de la saison du WTCC au Qatar ce week-end au volant d’une Lada meurtrie.

Alors qu’il découvrait le Losail International Circuit, le pilote de la Lada #68 du RC Motorsport se montrait rapidement dans le rythme, se classant huitième des Essais Libres 1 du jeudi. Mais, lors des Essais Libres 2, le jeune pilote tricolore était la victime innocente des errements des deux pilotes du Zengo Motorsport sur la piste, qui amenait Zsolt Szabo à aller percuter le côté de la Lada de Yann Ehrlacher.

Si les deux pilotes Zengo étaient sanctionnés pour cet incident, les conséquences s’avéraient importantes pour Yann, dont la Lada allait connaître un équilibre précaire durant tout le reste du meeting. En qualifications, Yann Ehrlacher ne pouvait ainsi faire mieux que le 14e rang.

De là, sur un circuit où les dépassements sont difficiles, il était difficile pour Yann Ehrlacher d’envisager un bon résultat, et c’est aux 13e et 12e rangs qu’il concluait les deux dernières manches finales de la saison disputées vendredi soir de nuit sous les projecteurs du circuit de Losail.

« Un week-end difficile. L’accrochage des EL2 a eu des répercussions sur tout le reste du week-end. Le choc était violent, cela engendré pas mal de dégâts. Après le tour de chauffe avant la Course d’Ouverture, j’ai même failli rentrer au stand tellement il y avait de vibrations. J’ai quand même continué mais il n’y avait plus rien à espérer, même si j’ai pu hausser le rythme en course et effectuer quelques dépassements.

« C’est dommage de terminer la saison comme ça, mais je veux garder le positif. J’ai signé trois podiums en Championnat du monde, dont une victoire, et j’ai appris énormément de choses. Je veux bâtir sur cette expérience pour l’avenir. »