Week-end difficile pour les rouges… mais vive les bleus !

17/07/2018

 

S’il a marqué des points précieux au championnat lors des deux premières courses de WTCR disputées sur le Slovakiaring, Yann Ehrlacher a conclu son meeting sur une note frustrante avec un accrochage avec Rob Huff. Le jeune pilote Honda du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport se retrouve au quatrième rang du classement général, derrière les 3 Hyundai de G.Tarquini, Y.Muller et N.Michelisz.

Yann Ehrlacher abordait du bon pied ce meeting en terres slovaques, et se positionnait d’entrée avec le meilleur temps des Essais Libres 2 du vendredi. Lors des qualifications pour la course 1 toutefois, il ne pouvait rééditer cette performance, et décrochait le dixième meilleur chrono. Il héritait ensuite de trois places supplémentaires en raison de la disqualification de trois Hyundai qui le précédaient.

Après un bon départ, Yann reprend deux places dans le premier tour et se hisse à la cinquième place, avant de conclure cette première manche au sixième rang finalement après une grosse bataille sur la piste.

Lors des Qualifications 2, à l’issue d’une nouvelle séance extrêmement serrée, Yann doit se contenter de la 13e place, gêné lors de ses 3 tentatives alors que seuls 4 dixièmes le séparent de la quatrième position à l’issue de cette séance.

Au terme d’une course 2 rondement menée, le pilote Honda du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport parvient finalement à intégrer le top 10 in extremis.

Lors de la course 3 enfin, toujours 13e sur la grille, il prend un bon départ, se fait heurter par une première voiture puis se voit forcé de virer au large pour éviter des voitures en perdition, ce qui le fait chuter en queue de peloton, alors que la voiture de sécurité entre en piste. A la reprise, le pilote alsacien entreprend une belle remontée mais, en pleine bagarre, il se voit percuté par Rob Huff et est contraint à l’abandon. Le pilote britannique écope d’une pénalité pour son geste antisportif.

« Un week-end à oublier. Il y a eu de belles choses mais globalement nous n’avions pas les moyens de lutter pour les premières places, surtout sur ce circuit du Slovakiaring et ses longues lignes droites, où nous étions en difficulté avec un déficit de puissance moteur. Il va falloir tourner la page, nous concentrer à nouveau et  travailler, en vue de la prochaine manche du WTCR à Ningbo, où nous devrions être un peu mieux. »