Yann Ehrlacher à l’assaut du WTCR à Marrakech

05/04/2018

Yann Ehrlacher s’attaquera ce week-end à l’ouverture de la saison du nouveau WTCR – FIA World Touring Car Cup, au volant de sa Honda Civic du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Il y a un an, Yann Ehrlacher découvrait le supertourisme mondial avec sa première course de WTCC sur le circuit de Marrakech. Aujourd’hui, le jeune pilote tricolore est de nouveau au départ de la discipline – rebaptisé WTCR – FIA World Touring Car Cup – auréolé d’un statut de favori, après une première saison plus que remarquée dans la discipline en 2017 ponctué par une victoire.

Pour 2018, Yann Ehrlacher sera ainsi au volant d’une Honda Civic TCR de l’écurie allemande Münnich Motorsport, avec laquelle il visera les premières places ce week-end au Maroc. Le jeune Alsacien a connu des dernières semaines des plus chargées, lui qui a disputé coup sur coup les tests officiels du WTCR à Barcelone mercredi et jeudi de la semaine dernière avant de disputer les deux premières courses du Championnat de France GT FFSA à Nogaro le week-end dernier au volant d’une Mercedes-AMG GT4 du Yvan Muller Racing.

À noter que les meetings de WTCR se composent désormais d’une séance qualificative et de la Course 1 lors de la journée du samedi, puis d’une autre séance qualificative et des Courses 2 et 3 le dimanche. Pas moins de 26 concurrents s’élanceront ce week-end à l’assaut de la première course de WTCR dans les rues de Marrakech.

« Je me souviens de mes débuts en WTCC à Marrakech il y a un an, et la situation est bien évidemment différente pour moi cette fois. Il est plus facile d’aborder la course de Marrakech en connaissant le circuit, qui est particulier, comme tout circuit en ville. C’est un tracé qui n’est toutefois pas très rapide, cela permet de tenter des choses quand même. »

« Quant à nous, les essais de Barcelone se sont bien déroulés mais tout le monde cachait son jeu et il est impossible de définir une hiérarchie avant les premiers essais ce week-end. Je pense que nous avons les moyens d’être performants, et l’objectif est d’aller chercher la victoire. »

Pour Yann Ehrlacher, la saison de WTCR sera toute particulière puisqu’il retrouvera parmi les autres concurrents un certain Yvan Muller, son illustre oncle (et son directeur d’écurie en GT4 cette saison), et accessoirement quadruple Champion du monde de la discipline.

« Retrouver Yvan dans le peloton est quelque chose de spécial. Evidemment, lorsque l’on met le casque, tous les autres sont des rivaux, mais là c’est forcément particulier car nous sommes de la même famille, et il reste mon mentor, mon exemple, comme il l’a toujours été à mes yeux. Je prends cela comme une opportunité supplémentaire d’apprendre à ses côtés, même si nous ne pouvons pas tout partager en WTCR puisque nous roulons dans deux équipes différentes. Mais je me réjouis de rouler face à lui. »