Yann Ehrlacher brille pour ses débuts avec Honda en WTCR

10/04/2018

Yann Ehrlacher n’a pas manqué sa première sortie en WTCR sur la Honda Civic Type R du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport sur le circuit de Marrakech : avec deux belles quatrièmes places, assorties d’une huitième position, le jeune Français occupe le quatrième rang du championnat à l’issue de cette manche d’ouverture.

Changement de réglementation, et changement de format : désormais, les concurrents du nouveau WTCR disputeront non plus deux, mais trois courses, et deux séances qualificatives, une par jour, sont désormais au programme. Alors que tous les protagonistes de la nouvelle saison se retrouvaient sur le circuit urbain de Marrakech, Yann Ehrlacher se qualifiait 13e de la première séance qualificative, comptant pour la Course 1.

Lors de cette première manche, le pilote de la Honda #68 effectuait un envol tonitruant, qui lui permettait de gagner cinq places, évitant dans le même temps les nombreuses bousculades et accrochages du premier virage. Solidement accroché à la huitième position jusqu’à l’arrivée, Yann gagnait une place supplémentaire suite à la pénalité d’un autre concurrent – la Volkswagen Golf GTI de Mehdi Bennani – et héritait de la septième place pour cette première manche de la saison.

Le lendemain, l’on retrouvait un format familier de l’année précédente – quoique concentré sur une seule journée cette fois -, avec une séance qualificative divisée en trois segments, une course disputée selon la grille inversée, puis une course principale.

Lors des qualifications, Yann Ehrlacher réussissait l’exploit de se hisser en Q3, réservée aux cinq pilotes les plus rapides, se positionnant en tant que premier pilote Honda – et même seul pilote non Hyundai. Lors de ce dernier segment, le jeune alsacien décrochait une bonne cinquième place.

Un résultat qui lui valait ainsi de s’élancer du sixième rang au départ de la Course 2, en raison de la règle de la grille inversée. Là encore, il prenait un bon envol, pour conclure au pied du podium, en quatrième position.

Dans la troisième et dernière course enfin, cinquième sur la grille, il gagnait une place au départ, pour se positionner d’entrée derrière la Hyundai d’un certain Yvan Muller, à qui il allait mettre la pression durant toute l’épreuve. A nouveau quatrième, il concluait un excellent premier week-end de la saison, son premier sous les couleurs de Honda et du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, pour pointer au quatrième rang du championnat avant la prochaine manche, dans trois semaines sur le Hungaroring.

« Il faut que l’on continue à travailler, à trouver un bon équilibre sur la voiture pour pouvoir être devant. Là, on rate deux podiums, on fait deux fois quatrième, mais ce sont tout de même de très bons points pour le championnat. On ne se situe pas trop mal, l’important était de marquer. C’est un bon début, je marque mes premiers points avec la famille Honda et avec l’équipe, qui a fait un gros travail durant tout le week-end et en amont. »

« Quant à ma bagarre avec Yvan [Muller] lors de la course 3, il est clair que, même s’il reste un concurrent comme les autres une fois que le casque est mis, cela reste un moment particulier de se retrouver derrière lui comme ça au contact, après tout ce qu’il m’a appris. J’ai regardé ses courses à la télévision pendant tellement d’années, j’ai vu tellement de fois sa voiture de derrière dans les caméras embarquées de pilotes qui le suivaient, et là c’est moi qui le voyait de près, en vrai ! J’ai pensé à ma mère, mon père, ma grand-mère et mon grand-père, toute ma famille qui était derrière la télévision complètement stressés ! (rires) »

« Après, j’ai fait ma course comme je devais la faire, à penser techniquement à l’usure des pneus, etc. J’ai essayé de faire le job. »