Yann Ehrlacher dans le top 5 du championnat WTCR après Macao

22/11/2019

Auteur d’une sixième place et deux huitièmes positions à Macao, Yann Ehrlacher a contribué au succès de l’équipe Lynk & Co Cyan Racing à Macao, et se hisse au cinquième rang du championnat avant la finale à Macao.

Dès le début du week-end, le jeune Français se mettait en évidence dans les rues de Macao, avec une cinquième, puis une quatrième place lors des Essais Libres 1 et 2, confirmant sa bonne forme sur le difficile tracé urbain en signant le cinquième meilleur chrono de la première qualification.

Lors de la seconde séance qualificative, le pilote de la Lynk & Co #68 se classait neuvième, ce qui lui valait la deuxième place au départ pour la Course 2 grâce à la grille inversée, puis même la pole pour cette seconde manche suite à la pénalité de la Honda de Esteban Guerrieri.

Dans la Course 1 du samedi, Yann Ehrlacher assurait l’essentiel et se maintenait hors des embûches pour franchir la ligne d’arrivée au huitième rang.

En pole au départ de la Course 2 du samedi matin, le pilote alsacien ne tremblait pas et emmenait le peloton dans les premiers instants de la course, avant de s’effacer au profit de ses équipiers Thed Björk, puis Yvan Muller. Alors qu’il défendait sa troisième place, Yann Ehrlacher était dépassé de manière musclée par la Honda d’Esteban Guerrieri, et était poussé au large à Lisboa, ce qui lui coûtait deux places supplémentaires. Il se classait finalement sixième de cette manche.

Neuvième au départ de la troisième et dernière course du week-end, il enregistrait encore une huitième place, qui lui permet de se hisser au cinquième rang du championnat avant la finale de la saison du WTCR, les 14 et 15 décembre à Sepang, en Malaisie.

« C’était un bon week-end en performance pure. Je signe le cinquième temps de la première qualification sans bénéficier de l’aspiration, ce qui est plutôt pas mal. De manière générale, j’ai limité les dégâts, j’ai pris le plus possible de ce que je pouvais prendre. »

« Au final, je remonte au cinquième rang du championnat avec tout ce que j’ai dû lâcher, le bilan est plutôt bon. Nous allons continuer à travailler avant la finale en Malaisie. »

Catégories