Yann Ehrlacher nouveau leader du WTCR après Zandvoort !

22/05/2018

Grâce notamment à une victoire – sa deuxième de la saison – et une deuxième place au volant de sa Honda Civic Type R du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport sur le circuit de Zandvoort, Yann Ehrlacher s’est hissé en tête du classement provisoire du WTCR.

Déjà performant, mais peu en réussite sur le circuit de la Nordschleife une semaine plus tôt, Yann Ehrlacher fut l’homme fort du week-end de Zandvoort, quatrième étape du championnat WTCR.

Lors des Qualifications 1, le pilote tricolore ratait la pole position de peu, et décrochait la deuxième position sur la grille pour la Course 1. Au départ de cette première manche, il prenait un envol parfait qui lui permettait de virer en tête, et de gérer son avance pour franchir la ligne en vainqueur, signant là sa deuxième victoire de la saison après celle décrochée fin avril en Hongrie.

Le lendemain, alors qu’il semblait en mesure de se hisser en Q3 lors de la seconde séance qualificative, il effectuait une légère erreur en piste lors des tous derniers instants de Q2 avant de se voir devancer par d’autres pilotes in extremis, et était finalement relégué au sixième rang.

Cinquième sur la grille inversée de la Course 2, le pilote alsacien prenait un bon départ et s’installait rapidement en quatrième position, dans le sillage de la Cupra de Pepe Oriola. Après une interruption de course et l’entrée de la voiture de sécurité, la course reprenait et Yann passait à l’attaque pour s’emparer de la troisième place face au pilote espagnol. Dans le dernier tour, il passait encore en deuxième position devant son équipier James Thompson, pour marquer de nouveaux points précieux au championnat qui lui permettaient alors de revenir à un seul point du leader du classement, Yvan Muller.

Sixième au départ de la Course 3, Yann Ehrlacher restait dans le wagon de tête durant toute l’épreuve, et concluait son week-end néerlandais à cette même position, qui lui permet de s’emparer de la tête du championnat après les quatre premiers meetings, avec sept points d’avance.

Il décroche également le TAG Heuer Best Lap Trophy pour avoir signé le meilleur tour en course de tout le week-end (une performance signée dans la Course 1 qui l’a mené à la victoire), ainsi que le TAG Heuer Most Valuable Driver, qui récompense le pilote ayant marqué le plus de points de tout le week-end.

« Nous ne savions pas forcément que nous allions être aussi performants ce week-end à Zandvoort. On pensait que les Audi et les Volkswagen allait être rapides ici, ce fut le cas, mais nous avons su tirer notre épingle du jeu dès les premières qualifications, où nous échouons à seulement un dixième de la pole. En course 1, j’ai pris un bon départ et j’ai continué sur un bon rythme. L’équipe a fait un super travail et je disposais d’une voiture très performante, qui m’a permis d’aller chercher cette deuxième victoire de la saison. »

« Le lendemain, je rate la Q3 pour deux centièmes à cause d’une erreur de ma part dans mon dernier tour lancé. C’est dommage car nous avions le potentiel pour un top 3 en qualifications cette fois encore, mais j’ai pu encore marquer de gros points avec la deuxième et la sixième place. »

« Même si les leaders du classement étaient en difficulté ce week-end, je n’ai jamais cessé d’attaquer, je n’ai pas pensé au championnat. Je me réjouis d’avoir remporté deux « vraies » victoires depuis le début de la saison, deux succès qui n’étaient pas dus à la grille inversée, et ça c’est significatif. Nous sommes en tête du championnat, c’est évidemment très positif, mais il reste encore beaucoup de points à attribuer et la saison est encore longue. »