Yann Ehrlacher prêt au challenge de Vila Real

24/06/2017

Quelques jours après son exploit sur la Norma LMP3 à Road to Le Mans, Yann Ehrlacher retrouve sa Lada Vesta WTCC sur le circuit urbain de Vila Real, au Portugal, l’un des plus gros challenges de la saison.

Après avoir conclu dans les points lors des cinq dernières courses, le jeune pilote tricolore fait face à un gros défi ce week-end, alors que le WTCC retrouve Vila Real. Tracé en ville, rapide, le circuit portugais ne manque pas de pièges pour les pilotes, qui devront maintenir une concentration extrême afin de ne pas aller à la faute.

Pour Yann Ehrlacher, il s’agit déjà de l’un des rendez-vous les plus compliqués de sa première saison en WTCC.

« C’est le deuxième circuit urbain sur lequel nous courons après Marrakech. J’ai déjà roulé sur des circuits en ville dans ma petite carrière, à Pau ou au Norisring. Mais ici, c’est particulièrement difficile, même par rapport à Marrakech, la Nordschleife et Macao. C’est très rapide, les rails sont très proches, c’est bosselé, les entrées de courbes sont aveugles, et la chaleur attendue pour ce week-end ne va pas faciliter les choses pour les pilotes, d’autant qu’il n’y a aucun temps mort sur un tour, pas vraiment de ligne droite pour souffler un peu, mais le challenge n’en sera que plus intéressant. »

Tout comme depuis le début de la saison, Yann Ehrlacher pourra tout de même bénéficier d’une absence de lest de performance sur les Lada, qui seront une nouvelle fois les voitures les plus légères du plateau.

« C’est clair que cela va aider. Avec la chaleur, la gestion des pneumatiques sera compliquée, et il est évident qu’avec moins de poids, cela peut faire une différence. Le fait d’être plus légers nous aidera également sur les quelques virages lents et leurs relances, mais cela ne changera pas grand chose au départ en revanche. »

On notera que, pour la première fois, le championnat WTCC introduira les tours joker en course à cette occasion.