Yann Ehrlacher s’illustre pour la dernière du WTCR à Macao

20/11/2018

Après plusieurs meetings difficiles, Yann Ehrlacher a conclu la saison du WTCR sur une bonne note avec de belles prestations en qualifications, puis une cinquième et une sixième places qui lui permettent de conclure dans le top 10 du championnat.

Brillant lors des qualifications – où il n’a pas joué ses chances à 100% afin d’aider son équipier Esteban Guerrieri, candidat au titre -, Yann Ehrlacher signait le quatrième temps lors de la première séance, bien qu’une pénalité pour changement de moteur le contraignait à s’élancer de la dernière ligne sur la grille au départ de la course 1. Lors de la seconde qualification, disputée quelques instants plus tard, il se hissait en Q3 pour finalement signer le cinquième temps, malgré un problème de boite de vitesse.

De sa dernière position sur la grille, Yann Ehrlacher évitait les embûches pour ramener sa Honda Civic Type R TCR du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport à la 14e place.

« J’étais heureux de la performance de la voiture. En partant dernier en raison de ma pénalité pour changement de moteur, nous avons pris une décision stratégique de partir depuis la pitlane. C’était un bon choix car cela m’a permis d’éviter l’accident du premier tour à Lisboa. Après cela, j’ai pu passer plusieurs voitures et reprendre d’autres positions car d’autres pilotes sont sortis de la route par après. L’objectif était avant tout de mettre les choses en place pour dimanche, où j’allais partir dans le top 6 à chaque fois ».

Le lendemain, quatrième sur la grille au départ de la course 2 (grille inversée), le pilote tricolore effectuait le sauvetage de l’année : poussé par la Cupra de Pepe Oriola à l’amorce du virage de Lisboa dans le premier tour, il effectuait un impressionnant 360°, touchait le mur puis reprenait sa route, sans perdre de place ! Il terminait la course à la cinquième position.

Puis enfin dans la course 3, Yann Ehrlacher effectuait une course solide qui lui permettait de finir sa saison avec une sixième place. Un résultat qui lui permettait également de conclure à la 10e place du championnat WTCR.

« C’était une bonne journée. La Honda avait un bon rythme sur un tour de manière générale, mais Macao est un circuit où il est difficile de dépasser si vous n’avez pas la voiture la plus rapide en ligne droite. J’ai vraiment été chanceux de voir la voiture se remettre dans le bon sens après mon 360° lorsque je me suis fait heurter au départ de la course 2. Je repense au problème de boîte de vitesses rencontré en qualifications, car sans cela, je suis confiant dans le fait que j’aurais pu partir où Esteban l’a fait et remporter la course 3, où j’ai signé le meilleur temps ».